ACO – Quand la maladie d’Alzheimer apparaît…

Lors de la dernière rencontre de l’équipe ACO Marie-Agnès raconte qu’ils ont vendu leur voiture. Elle a le sourire. Pourtant cela s’est fait dans un contexte difficile : la voiture a été vendue à une amie qui venait de se faire agresser par trois jeunes alors qu’elle rentrait dans son garage. La voiture a servi à faire du rodéo avant d’être immobilisée dans un coin du parc public. « Bon pour la casse !» conclura l’expert. Et pourtant, même si elle est bien triste de ce qui vient d’arriver à sa copine Micheline, elle a le sourire. En effet tout s’est bien passé. Son mari, Claude, a conduit pour la dernière fois sa voiture pour le contrôle technique et la vente ensuite. Claude raconte cela avec calme. Pourtant c’était un point de tension avec Marie-Agnès. Claude tenait beaucoup à encore à conduire sa voiture. En effet, atteint de la maladie d’Alzheimer, il ne pouvait plus conduire, et c’était dur à admettre. Cette maladie se traduit ainsi par des deuils qu’il faut faire successivement, et ce n’est pas évident. Mais Claude a fait ce deuil de la voiture dans une certaine sérénité. Quand la maladie s’est déclarée il y a déjà de nombreux mois, Claude l’annonçait à ses amis, à l’équipe d’ACO, de façon paisible. C’était Marie Agnès qui le vivait mal… Aujourd’hui le sourire est revenu, même si cela reste dur. Quelle impressionnante leçon d’humanité !

Leçon qui nous plonge aussi au cœur de l’évangile et au cœur de la dimension spirituelle de notre vie. Que fais-tu du malheur qui t’arrive ? Que fais-tu du mal qui t’ai fait ? C’est une question centrale qui est posée à chacun. Jésus y a répondu dans la dernière Cène. Ce pain, source de vie, c’est son corps crucifié. Ce vin, source de convivialité et de joie, c’est son sang versé. De la violence subie, il fait un surplus de vie. La survenue d’une lourde maladie comme la maladie d’Alzheimer nous place devant cette question : que fais-tu du malheur qui te tombe dessus ? Equipe Sassenage

Equipe Sassenage

Ce contenu a été publié dans témoignages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.