Le chiffon rouge

Paroles de la chanson Le chiffon rouge (Chanson Des Parias) par Michel Fugain

C’est, en 1977, lors d’une grande fête populaire au Havre, intitulée « Un jour d’été dans un Havre de paix », qu’est née la chanson « Le chiffon rouge ». Interprétée par Michel FUGAIN (paroles de Maurice VIDALIN), elle sera adoptée par les mineurs lorrains en lutte contre les licenciements massifs dans la sidérurgie et deviendra vite célèbre dans le milieu ouvrier. Elle accompagnera entre autre les luttes des travailleurs de la Ligne SNCF Dieppe-Newhaven, des dockers, des travailleurs de la filature d’Ouville et des chantiers de la Manche.
Elle deviendra l’hymne des métallurgistes qui se battaient, en 1979 déjà, contre la fermeture des hauts fourneaux, et celui de leur radio libre CGT, « Loraine Coeur d’Acier ». Enfin, elle reste encore d’actualité et est reprise dans certaines manifestations.

Ecoutez et visualisez ICI le Chiffon Rouge

Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
Lève-toi car il est temps

Allons droit devant vers la lumière
En levant le poing et en serrant les dents

Nous réveillerons la terre entière
Et demain, nos matins chanteront

Compagnon de colère, compagnon de combat
Toi que l’on faisait taire, toi qui ne comptais pas
Tu vas pouvoir enfin le porter
Le chiffon rouge de la liberté
Car le monde sera ce que tu le feras
Plein d’amour de justice et de joie

Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge

Lève-toi car il est temps

Tu crevais de faim dans ta misère
Tu vendais tes bras pour un morceau de pain
Mais ne crains plus rien, le jour se lève
Il fera bon vivre demain

Compagnon de colère, compagnon de combat
Toi que l’on faisait taire, toi qui ne comptais pas
Tu vas pouvoir enfin le porter
Le chiffon rouge de la liberté
Car le monde sera ce que tu le feras
Plein d’amour de justice et de joie

Ce contenu a été publié dans Chants profanes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.