ACO, Le message de la Rencontre Nationale « A toi mon ami, mon camarade »

A Saint-Etienne le 21 mai 2018

A toi mon ami, mon camarade

A toi qui as été licencié, victime d’une délocalisation,

Toi qui galères depuis des mois à la recherche d’un emploi,

Toi qui vis dans la précarité depuis des années,

Toi que l’on pousse à faire toujours plus de rendement,

Toi que l’on expulse parce que tu ne peux plus payer ton loyer,

Toi l’immigré sans papier, sans toit, sans travail,

Toi le travailleur sans droit,

Toi le paysan sans terre,

Toi l’enfant sans rêve,

A toi mon ami, mon camarade,

Toi qui malgré tout avances sur le fil de la vie,

Toi qui vibres aux défis de la justice et de l’environnement

Je voudrais te partager ce que je viens de vivre pendant 3 jours à Saint-Etienne, avec la Rencontre nationale de l’ACO. Nous étions 700 délégués venus de toutes les régions de France, avec des partenaires internationaux :

Porteurs de tout ce que vivent les femmes, les hommes avec qui nous sommes au quotidien, au travail, dans les quartiers, dans les luttes… ce peuple des petits, du monde ouvrier et populaire, tous ces oubliés, ces laissés pour compte…

Témoins et acteurs qui ont raconté les actions, les combats qui permettent de se relever, se mettre en route et rejoindre les organisations ouvrières…

Habités du même désir de partager, de communiquer ce qu’il y a de meilleur en nous, l’étincelle de ce feu divin qui nous brûle de l’intérieur.

Animés d’un même souffle qui nous pousse à sortir de nos chapelles et nous entraîne au large. Souffle qui nous envoie à la rencontre de l’autre pour partager « des paroles de vie »1.

Appelés à croire qu’une vie meilleure de justice, de dignité est possible pour tous et à en discerner les signes.

Invités à devenir des guetteurs d’espérance.

Nous membres de l’ACO engagés avec d’autres….nous disons, à la suite de Pierre et de Jean, les premiers chrétiens : « Nous n’avons ni or ni argent » à donner. Mais comme éveilleurs d’espérance, nous déposons ces quelques mots au creux des mains de nos compagnons de route :

Lève toi, avance, ne perds pas courage !

Tiens bon, tu n’es pas tout seul !

Avec d’autres, tisse le filet des solidarités et d’une vie en abondance !

L’espérance s’invite au coeur de nos vies, dès aujourd’hui inventons demain !

1 Livre des Actes des Apôtres (5, 19-20).

Ce contenu a été publié dans ACO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.